- Accueil -

 

 

 

Articles et comptes-rendus

Code vestimentaire

Les membres du conseil

Représentant des joueurs

Sondages

Professionnels

Nos disparus

 

 

 

 

 

 

 

 

Les joueurs de billard québécois étaient conviés à se rassembler cette année au salon de billard Le Skratch de Brossard pour le Championnat provincial 2008. Et ils répondirent à l’invitation en grand nombre!!! 328 joueurs étaient inscrits dans les différentes classes de la compétition. La demande était à ce point forte que le nombre de participants admis avait dû être doublé dans les classes AA et AAA, passant de 32 à 64.

La compétition débutant tôt le matin, il fallait s’être levé dès l’aurore pour trouver une table inoccupée au Skratch Brossard. Quel spectacle fascinant! Des joueurs de toutes classes et des quatre coins de la province, s’échauffant du mieux qu’ils peuvent, partageant des tours à la table et tentant de contenir l’excitation palpable du moment. Dans un coin, ce cher Denis Garon s’affairait à préparer tout son matériel afin de pouvoir répondre aux multiples doléances de joueurs qui réclameraient bientôt divers correctifs à leur baguette. Avec sa désormais barbe blanche, on aurait crû rencontrer Mike Massey, ce magicien des tours d’habileté, bien connu des connaisseurs. Pendant ce temps, les organisateurs de la Fédération préparaient tables de pointage et ordinateurs afin de finaliser les inscriptions de dernière minute et amorcer les sept tournois qui se tiendraient simultanément au cours de ce long week-end.

 Avant de démarrer le Championnat, Éric Gaudreault, le président de la Fédération québécoise des sports de billard, et Étienne Briand, responsable de la réglementation, accueillirent les compétiteurs. Les tournois débutèrent rondement dès 11 h 30. Les trois jours de compétition allaient être extrêmement chargés, les matches se succédant à une vitesse folle.

 


Classe B

            La classe B, la plus populaire d’entre toutes, fut étrangement l’une des seules à ne pas afficher complet cette année. Malgré tout, 62 joueurs, sur une possibilité de 64, se disputèrent l’enjeu du week-end. Plusieurs matches extrêmement serrés marquèrent la compétition, mais il en fut autrement de la finale, où Bertrand Richard, de Blainville dans les Laurentides, l’emporta par le compte de 9 à 2 face à Jean-Paul Jacques, fier représentant de Sorel.  On ne peut passer sous silence l’excellente performance de Sylvie Contant, qui combina sa troisième position avec une cinquième place dans le volet féminin.

Classe A

             Dans la classe A, l’une des plus chaudement disputée année après année, 64 joueurs de partout au Québec s’étaient réunis. La finale constitua une reprise de la demi-finale, où Emmanuel Braidotti, âgé de 22 ans tenta de prendre sa revanche contre son tombeur un peu plus tôt dans le tournoi, Bernard Mongrain, de Mercier. Le match se rendit presque à la limite, avant que le cadet ne prenne définitivement les commandes des dernières parties et l’emporte par la marque de 10 à 7.  Nul ne peut douter du potentiel indéniable de ce jeune joueur à la progression constante. On reverra sans doute ces deux fiers compétiteurs prochainement, luttant encore une fois pour les grands honneurs. Réjean Marcouiller, de Trois-Rivières, compléta le top trois.

Classe AA

             Qu’y a-t-il de plus difficile que de maintenir son niveau de jeu pendant trois jours complets et l’emporter sur 63 opposants? Demandez-le à Claude Caron, de Baie-des-Sables dans la région de Laval, qui suite à une défaite en première ronde, dû vaincre 11 adversaires pour finalement remporter les grands honneurs!! Même Thomas Beaumont, de Trois-Rivières, parfait jusque-là, ne pût contenir la lancée de Claude Caron et dût finalement s’avouer vaincu au terme d’un long duel, au pointage de 11 à 8. La troisième position revint à Francis Farley, l’un des joueurs les plus actifs de la Fédération.

Classe AAA  

            À la conclusion du week-end, les quatre derniers compétiteurs dans la classe AAA représentaient bien ce qu’est le Championnat provincial : l’occasion pour des joueurs de partout au Québec de s’affronter pour le titre et le plaisir du billard. Nous retrouvions donc Réal Devost, de Laval, Pierre Mineault, de l’Outaouais, Nichad Goulamhoussen, de St-Hubert, et Sylvain Desrosiers, de Sherbrooke. Deux styles bien différents s’affrontèrent en finale alors que Nichad Goulamhoussen, posé et méthodique, était opposé à Sylvain Desrosiers, tout en attaque, rapide et inébranlable. Cette fois-ci, Sylvain Desrosiers ne sembla pas vouloir faire durer plus longtemps le suspense et s’envola avec la victoire au compte de 11 à 6. Pierre Mineault et Réal Devost terminèrent en troisième et quatrième place, respectivement.

Classe Semi-professionnelle

            On retrouva deux joueurs d’expérience en finale du Championnat chez les semi-professionnels, soient Martin Lalonde, de St-Hubert, et Daniel Mineault, de Gatineau. Ces derniers n’avaient plus rien à se cacher puisqu’ils en étaient à leur troisième affrontement du week-end! Bien que Daniel Mineault ait remporté les deux premières confrontations, Martin Lalonde, réputé pour élever son niveau de jeu lors des grandes occasions, ne comptait pas laisser passer cette chance de mettre la main sur le titre pour une seconde fois en quatre ans. Le match fut à la hauteur des deux hommes et se termina au pointage de 13 à 9, en faveur du joueur local. Sylvain Deslauriers, de Saint-Jean, réussit une excellente performance en terminant troisième.

Classe Féminine

            Nul ne fut surpris par l’identité des deux finalistes dans le volet féminin du Championnat : Farla Cuillerier, championne québécoise en titre, et Véronique Ménard, de Saint-Philippe, championne du circuit canadien féminin s’étant également illustré cet été dans plusieurs tournois américains. Malgré l’amitié régnant entre ces deux fières compétitrices, Véronique Ménard ne concéda rien à sa rivale et l’emporta relativement aisément par le score de 10 à 5 pour ajouter le titre québécois au jeu du 9 à sa feuille de route déjà bien remplie, comptant notamment un titre canadien au jeu du 8. Chantale Marceau, de Lavaltrie compléta le trio de tête féminin.

Classe Ouverte

            On peut affirmer sans hésiter que le billard québécois n’a rien à envier à personne dans l’univers du billard professionnel. En effet, bien peu d’endroits peuvent se targuer d’avoir deux joueurs du calibre d’Alain Martel et de Danny Hewitt, compétiteurs de niveau international. Lors de ce Championnat provincial 2008, ces deux-là furent à la hauteur de leur réputation. Se rencontrant en demi-finale du côté gagnant, ils présentèrent une véritable clinique de billard aux nombreux spectateurs amassés autour d’eux, qui tentaient de percevoir les moindres mouvements de ces artistes de la baguette. La table ne voulant pas coopérer lors des bris, les deux adversaires s’échangèrent continuellement les devants, sans que l’un ou l’autre ne puisse se détacher. On observa ainsi une multitude de coups de finesse incroyables, de coups défensifs inspirés, suivis de contre-défensives spectaculaires. Le tout s’achevant par une bataille défensive où, semblant se lasser le premier, Danny Hewitt tenta un coup offensif extrêmement difficile, laissant la table ouverte à son adversaire, qui n’en souhaitait pas tant. Après avoir remporté de façon éblouissante ses deux affrontements face à Rodney Cuillerier, de Montréal, et Francis Crevier, de Québec, Danny Hewitt accéda à la grande finale, où il retrouva son fidèle opposant, pour un autre épisode de cette rivalité légendaire. Alain ″The Dancing Bear″ Martel, fort de son titre de champion canadien remporté quelques mois plus tôt, l’attendait patiemment. Les deux joueurs disputèrent un autre match très serré, jusqu’à ce que Danny Hewitt prenne le premier le contrôle du bris pour s’échapper avec la victoire et, surtout, un second championnat provincial consécutif, par le compte de 13 à 9.

            Encore une fois cette année, les joueurs québécois ont pu assister à une véritable célébration du billard. Compétition, camaraderie et anecdotes savoureuses auront marqué ce championnat provincial admirablement bien organisé. Soulignons au passage le travail de toute l’équipe de la Fédération québécoise des sports de billard ainsi que Tony Retsinas pour avoir à nouveau généreusement accepté d’accueillir le championnat provincial et d’encourager le billard québécois.  Le Championnat provincial 2009 se tiendra pendant le long week-end de l’Action de Grâce encore une fois l’an prochain, toujours au Skratch de Brossard. C’est donc un rendez-vous aux mordus.

Pascal Guimond
Collaboration spéciale

Diaporama

Recommandations:  Ce diaporama s'affiche mieux sur des navigateurs récents, soit Internet Explorer 7 ou Firefox 3.  Il à été désigné pour un affichage de 1280x1024 mais est fonctionnel sous toutes les résolutions.  Si vous ne parvenez pas à fermer la fenêtre du faites ALT+F4