Le Système de Classification Avancé au Billard

Le Système de Classification Avancé au Billard, ou SCAB est un système numérique qui évalue le calibre de jeu des joueurs de billard.  Plus le chiffre est élevé, plus le joueur est talentueux. Le système est très précis car il se base sur les résultats réels des tournois. En remportant ou perdant des parties votre cote augmente ou diminue. Le système tient compte du calibre de jeu de votre adversaire. L'écart des deux cotes indique la performance attendue. Une meilleure performance que celle prévue vous fera gagner des points et en perdre à votre adversaire de façon équivalente. Les joueurs qui débutent voient leur cote fluctuer plus rapidement puis se stabiliser après avoir joué 300 parties.

 

Le Système de Classification Avancé au Billard, ou SCAB est un système numérique qui évalue le calibre de jeu des joueurs de billard.  Plus le chiffre est élevé, plus le joueur est talentueux. Le système est très précis car il se base sur les résultats réels des tournois. En remportant ou perdant des parties votre cote augmente ou diminue. Le système tient compte du calibre de jeu de votre adversaire. L'écart des deux cotes indique la performance attendue. Une meilleure performance que celle prévue vous fera gagner des points et en perdre à votre adversaire de façon équivalente. Les joueurs qui débutent voient leur cote fluctuer plus rapidement puis se stabiliser après avoir joué 300 parties.


C'est quoi ces chiffres et ces lettres ?

L'image à droite illustre les équivalences entre les cotes et les titres. Les organisations affiliées peuvent organiser leurs tournois en utilisant un système de classification des plus souples. Ainsi, il est possible d'organiser un tournoi qui regroupe, soit les joueurs en dessous d'une certaine cote, soit à un titre1. À titre d'exemple, un tournoi pourrait regrouper les joueurs de 2000 et moins. Il n'est donc pas obligatoire de s'en tenir à l'intérieur des barèmes des titres. On obtient un titre honorifique (B, A, AA, etc.) lorsque notre cote permanente (plus de 300 parties) atteint ou dépasse par 50 points la catégorie supérieure. Ainsi, un joueur dont la cote dépasse 2150 devient alors AAA. Si la cote redescend, le titre demeure à tout jamais.

1 Les dénominations des titres ont été créées avant la création du système de cotation Scab. Elles n'étaient cependant basées sur aucune donnée, mais uniquement sur certains résultats de certains tournois, et en fonction de critères subjectifs, approximatifs et qui ne tenais pas toujours compte des adversaires rencontrés. Dans les années 70, seule la classe Ouverte existait. Puis, pour tout les autres, la classe "Amateur" avait été créée pour tous les autres, soit 99% des joueurs. Quelques années plus tard, la classe "Amateur" a été subdivisée en sous-classes telles que AAA, AA et A. Il fallut attendre les les années 90 que les classes B et Semi-Pros soient créées. Les autres classes ont été crées au fil des ans. À l'arrivée du système de classification SCAB, les résultats ont pour la première fois été compilés pour chiffrer les performances. Cela a permis d'établir des barèmes uniformes pour déterminer et conférer des titres.

 
Cote Titre associé
2950 et + Pro-Internationnal

Promotion à 2950

2800 ± 100 Super-Pro

Promotion à 2750

2600 ± 100 Professionnel

Promotion à 2550

2400 ± Semi-Pro

Promotion à 2350

2200 ± 100 AAA

Promotion à 2150

2000 ± 100 AA

Promotion à 1950

1800 ± 100 A

Promotion à 1750

1600 ± 100 B

Promotion à 1550

1400 ± 100 C

Promotion à 1350

1200 ± 100 D

Promotion à 1150

1000 ± 100 E

Promotion à 950

800 ± 100 F

Promotion à 750


Points Bonus

 

Les points bonus sont essentiels pour permettre aux joueurs en progression d'augmenter leur cote sans trop puiser dans celles des joueurs dont le calibre de jeu est stable. Le nombre de points bonus varie en fonction du nombre de joueurs et de la position obtenue en tournoi. Pour pouvoir attribuer des points bonus tout en évitant une inflation importante, trois quarts des points sont prélevés de chaque match perdu.

 

Pour la classe C, les points bonus sont plus importants que ceux des classes B à AAA en raison des matchs plus courts et de la progression rapide de plusieurs joueurs de cette classe.

 

Pour les classes Semi-pro et plus, les points bonus sont réduits d'environ 43% par rapport à ceux des classes B à AAA car la progression des joueurs de haut calibre se fait plus lentement. Les matchs sont également plus longs permettant de gagner plus de points par match.

 

CLASSES B à AAA Positions
Points Bonus 1er 2e 3e 4e 5-6e 7-8e 9-12e 13-16e 17-24e
4 à 8 participants 8 4              
9 à 16 participants 12 8 4            
17 à 24 participants 16 12 8 4          
25 à 32 participants 20 16 12 8 4        
33 à 48 participants 24 20 16 12 8 4      
49 à 64 participants 28 24 20 16 12 8 4    
65 à 96 participants 32 28 24 20 16 12 8 4  
97 à 128 participants 36 32 28 24 20 16 12 8 4

CLASSES C et moins Positions
Points Bonus 1er 2e 3e 4e 5-6e 7-8e 9-12e 13-16e 17-24e
4 à 8 participants 12 8              
9 à 16 participants 16 12 8            
17 à 24 participants 20 16 12 8          
25 à 32 participants 24 20 16 12 8        
33 à 48 participants 28 24 20 16 12 8      
49 à 64 participants 32 28 24 20 16 12 8    
65 à 96 participants 36 32 28 24 20 16 12 8  
97 à 128 participants 40 36 32 28 24 20 16 12 8

CLASSES Semi-Pro et + et handicap Positions
Points Bonus 1er 2e 3e 4e 5-6e 7-8e 9-12e 13-16e 17-24e
4 à 8 participants 4 2              
9 à 16 participants 6 4 2            
17 à 24 participants 8 6 4 2          
25 à 32 participants 10 8 6 4 2        
33 à 48 participants 14 11 9 7 5 2      
49 à 64 participants 16 14 11 9 7 5 2    
65 à 96 participants 20 16 14 11 9 7 5 2  
97 à 128 participants 22 20 16 14 11 9 7 5 2

 


Tournois Handicap

Les cotes très précises permettent d'organiser des tournois avec handicap. Ces tournois offrent des chances égales, peu importe les opposants. Lors de chaque match, des parties sont accordées au plus faible des deux joueurs en fonction de leur écart de cote. Le nombre de parties varie aussi en fonction de la longueur du match. Ce système est sans failles et peut-être vérifié année après année auprès de milliers de matchs et de centaines de tournois. Ce constat est vrai, peu importe le nombre de parties accordées pourvu que les cotes des joueurs soient récentes et représentatives. Cette dernière condition est la raison pour laquelle nous exigeons lors des tournois importants que les joueurs aient une cote permanente basée sur des résultats récents.

Voici quelques exemples de handicap basé sur une course à 9. 75 points d'écart = 1 partie, 150 = 2 parties, 250 = 3 parties, 400 = 4 parties, etc.

Plus l'écart est grand, plus le nombre de parties accordées est important. Cet écart n'est pas linéaire, mais logarithmique.